• Velyvelo

Les zones à faibles émissions (ZFE)


La pollution atmosphérique est responsable d'environ 48 000 décès chaque année et serait ainsi la 3e cause de mortalité en France. Celle-ci est principalement causée, comme vous pouvez l'imaginer, par le trafic automobile. Il est donc indispensable de mettre en place des Zone à Faibles Emissions pour lutter contre ce fléau.


Qu'est-ce qu'une ZFE ?


Selon l'ADME, ces zones reposent sur 4 critères :

- Un périmètre géographique défini ;

- Des mesures prisent pour tous les types de véhicules motorisés (véhicules personnels et professionnels) ;

- Un accès restreint sur la base des émissions polluantes des véhicules ;

- Une durée permanente ou semi-permanente.


En d'autres termes, une zone à faibles émissions est une zone géographique prédéfinie où l'accès aux véhicules générant des émissions polluantes supérieures à un seuil défini est interdit en permanence, et non seulement pendant les périodes de pics de pollution comme cela peut être le cas actuellement.


Où en sommes-nous en France ?


En 2018, il existait 231 zones à faibles émissions en Europe, et seulement 3 d'entre-elles étaient françaises (Paris, Grenoble et Strasbourg)


La France n'est pas une très bonne élève et s'est vue poursuivie par la Cour européenne de justice pour non-respect des valeurs-limites et mesures pour réduire l'exposition des Français. Mais le gouvernement semble vouloir instaurer du changement et intensifie ses efforts avec la création de ZFE.


Depuis le gouvernement a lancé un appel à projets "Zone à Faibles Émissions" lors duquel 23 collectivités françaises se sont engagées dans la création ou le renforcement d'une zone d'ici 2020.


Zoom sur la capitale


Améliorer la qualité de l'air est un des principaux enjeux de la métropole du Grand Paris. En effet, la mise en place d'une ZFE métropolitaine aurait un impact important avec des effets rapides sur la qualité de l'air.

L'objectif de la capitale est de retirer de la circulation tous les véhicules diesel et essence d'ici 2030.


Nous vous l'accordons, cela peut paraître lointain, mais il faut anticiper le changement dés à présent !


Qu'est-ce que cela change pour vous, professionnels de la livraison et particuliers ?

Certains quartiers de la capitale seront exclusivement réservés aux piétons. Mais cela ne veut pas dire que les habitants de ces zones seront mis à l'écart. Cela signifie que toutes les livraisons de repas et colis devront s'effectuer à vélo !

🚲 Pour cela il faut s'équiper de vélos adaptés aux exigences du métier 🚲.

C'est le challenge que s'est donné VelyVelo : développer un vélo spécialement conçu pour les professionnels de la livraison du dernier km.

Quant aux particuliers, ils profiteront d'un service de livraison plus rapide, moins polluant en bruit et en émissions nocives. Ils pourront également s'équiper d'un vélo pour circuler dans la ville et apprécier leur balade sans sentiment d'insécurité routière.


Alors anticipons, donnons l'exemple et adoptons dès aujourd'hui le vélo électrique comme moyen de livraison et de transport quotidien.

VelyVelo est à votre disposition pour vous aider dans cette démarche 🌱 .


#ZFE #velo #electrique #smartcity #smartmobility #solutionvelo

0176538844

©2019 par Le Blog by Velyvelo.